Mot de passe oublié

ngenieur propriete intelectuelle, Brevets, offres d'emploi, interim paris

Ingénieur propriété intellectuelle

Fiche métier

Description du poste : 

L’ingénieur en propriété intellectuelle va de manière globale gérer les brevets de la société dans laquelle il travaille. Il veille sur les innovations de son entreprise (ou dont est responsable le cabinet où il exerce). 

Dans un premier temps, il doit s’interroger sur la brevabilité de l’invention qui est pressentie au dépôt de brevet. Pour cela il va être amené à effectuer des recherches sur l’invention en question, savoir si une autre innovation ne la pas déjà précédée (recherche d’antériorité).

Dans un second temps, il est gestionnaire de  la procédure d’obtention du brevet, il va en faire la demande aux organismes compétents en démontrant le caractère innovant du produit (en utilisant les recherches qu’il aura effectuée), il défendra dès lors l’innovation devant la commission.

Il va se charger du suivi et de la maitrise du dépôt, il va pour cela rédiger les brevets et suivre les procédures nécessaires. 

Il conseille son cabinet, son entreprise pour maintenir au mieux la protection de la propriété intellectuelle. 

Il gère également les droits relatifs à la propriété intellectuelle de l’entreprise. (Surveillance des concurrents et veille technologique). 

Il peut travailler dans un cabinet, une entreprise ou encore un organisme de propriété intellectuelle. 

Diplômes et formations : 

  • Ecole d’ingénieur 
  • Master en droit de la propriété intellectuelle 
  • Master scientifique 

Il doit également obtenir en plus de sa formation de base une formation sur le droit des brevets. 

Compétences : 

La rigueur est une qualité essentielle, la création des brevets et les recherches y attenant devant être très précises. 

Une bonne communication est également nécessaire, l’ingénieur étant amener à prodiguer des conseils. 

La discrétion et l’autonomie sont également des qualités essentielles au métier. 

Complément : 

Il est possible pour les personnes justifiant de 3 ans d’expériences dans des activités liées aux brevets européens et ayant une qualification dans le domaine technique ou scientifique, de se présenter après une formation professionnelle à l’examen européen de qualification (EEQ). 

La formation à la préparation de l’EEQ peut être assurée par le centre d’études internationales de la propriété intellectuelle (CEIPI). 

 

Retrouver nos offres d’emplois de l’industrie