Mot de passe oublié

auxiliaire de vie sociale

Auxiliaire de vie sociale en EHPAD

Fiche métier

Vous êtes, douce, bienveillante, attentive aux besoins des personnes âgées, alors ce poste est sûrement fait pour vous !

Auxiliaire de vie en EHPAD

L’auxiliaire de vie sociale accompagne, aide et veille à l’autonomie ainsi qu’au maintient à domicile des personnes âgées.  Des personnes en situations de handicap et les personnes dépendantes, qui ne peuvent accomplir seules les actes de la vie quotidiennes (lever, coucher, toilette, habillement).

Elle prépare leur repas les aides à s’alimenter, l’auxiliaire de vie s’occupe des tâches ménagère et administratives     .

L’auxiliaire de vie ne veille pas aux soins médicaux, en revanche elle les accompagne dans leur vie sociale et relationnelle pour les aider à préserver ou restaurer leur autonomie.

Synonymes :

Auxiliaire de vie, auxiliaire de vie sociale, aide à la personne

Principale activités :

  • L’auxiliaire de vie sociale veille à la surveillance de la prise des médicaments des résidents, elle aide à l’habillage et déshabillage du lever et du coucher.
  • L’auxiliaire de vie veille au confort et à l’hygiène des résidents, elle suit l’évolution de leur santé, participe aux loisirs.
  • L’auxiliaire de vie sociale aide les résidents à s’alimenter, repère les capacités et difficultés de la personne de ses besoins et attentes. Elle doit mettre en œuvre un accompagnement adapté à la situation.
  • L’auxiliaire de vie peut être emmené à réaliser certaines taches administrative, elle rédige quotidiennement un ficher de transmission à l’aide d’un logiciel.

Compétences requises :

L’auxiliaire de vie aime le contact humain et le sociale, Elle doit faire preuve d’empathie. Elle est quotidiennement  en contact avec des personnes en difficulté physique ou psychologique.

Elle doit être patiente douce, discrète et faire preuve de bienveillance ce qui indispensable l’orsqu’on accompagne des personnes en situation de fragilité.

L’auxiliaire de vie sociale doit avoir une bonne condition physique car elle est amenée à soulever des personnes invalides.

L’auxiliaire de vie sociale est attentif, vigilante et observatrice afin de prévenir l’équipe médicale en cas d’altération de l’état de santé de la personne aidée. Elle doit être à l’écoute possède une facilité d’adaptation et de prise d’initiative, pour répondre aux besoins et aux attentes des personnes aidées suite à  l’observation.

Lieu d’exercice :

L’auxiliaire de vie exerce dans des lieux variés, elle peut exercer le métier dans le secteur privé ou public. Elle peut exercer au sein d’un hôpital, une maison de retraite, un EHPAD.

L’auxiliaire de vie peut également exercer au sein d’une association d’aide à domicile.

Formations  et diplômes :

Il est possible dès 18 ans de passer le concours DEAVS (diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale).

Le DEAS Propose trois spécialités

  • – Accompagnement de la vie a domicile
  • – Accompagnement de la vie en structure collective
  • – Accompagnement à l’éducation inclusive à la vie ordinaire

Niveau BAC

  • – BAC pro (service à la personne et aux territoires)
  • – BAC pro (Accompagnement, soins et services à la personne)

Évolution et rémunération :

Le salaire de l’auxiliaire de vie sociale est le SMIC et  il peut aller jusqu’à 2000€ Brut, le salaire augmente selon diplôme(s) et expérience.

Elle peut évoluer avec de l’expérience en tant que technicien d’intervention sociale et familiale, aide médico-psychologique, aide-soignant.

 

Retrouver nos offres d’emplois du secteur de la santé